L’élection d’Obama nous aura servi de “réparations” ! Ah bon ?

Où on revient sur ce que sont ou ne sont pas les réparations, pourquoi la dimension symbolique est l’option la plus utilisée par les pays occidentaux et sur l’idée farfelue que l’élection d’Obama puisse s’approcher de près ou de loin à ce que devraient être des réparations.
 
Ressources :
 
Livre : Esclavage et réparations de Louis-Georges Tin
 
 
 
 
 
 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *